◄ Others cities

The website for going out with friends and making new friends in your city.
         
Our Good Deals ►
OVS Holidays ►
  • Thanks to your help, the site will remain healthy
  • Detects problems and win points for becoming VIP Member
  • Your anonymity is guaranteed!

Which offense do you want to submit to the community?

Photo



Profile description


Mood
(Vraiment que du Bonheur, chaque jour !)




Click to enlarge


Vraiment que du Bonheur, chaque jour !
Actual mood using video images :)
Gold membre

Registration date
16 September 2016

Last connection
18 May 2024 - 10h23

Certified member  by
Kro13

Their favorite events
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Registration reliability
0 4 0 0
  100%
Personal Info
Rankings
First Name : Valérie
Sex : Woman
Status : Unknown
Birthday : Unknown
Area : Unknown

Most popular!#21 (+1)
Lots of ideas#23 (-2)
Very open minded!#27 (-1)
Always ready to go#133 (-1)
A few words

Il ne faut prendre en ses bagages
Que ce qui vraiment compta

 

 

 

Oh, ça fait tellement mal pour un million de raisons différentes

Tu as pris le meilleur de mon cœur et laissé le reste en morceaux 

 

Des millions de gens mais je n’veux que toi,
Même sur les photos j’entends ta voix.

J’imagine encore ton rire
S’envoler comme un écho
Ce qu’il y a de pire, c’est ta main que j’aimerais tenir.

Pendant que nos souvenirs
Se changent en larmes sur ma peau
Oh j’ai mal, j’ai peur de rester seule dans ce vide.

Tu as laissé le reste en morceaux, alors je laisse mourir mon cœur.  

 

 

 "QUELQUE PART, AU-DELA DU BIEN ET DU MAL,

IL Y A UN JARDIN...

...JE T'Y REJOINDRAI"

 

[Djalāl ad-Dīn Muḥammad Balkhi ou Rûmî ou Ǧalāl al-Dīn Rūmī, né à Balkh dans le Khorasan, le 30 septembre 1207 et mort à Konya le 17 décembre 1273, est un poète, théologien et mystique persan.] 

 

 

"Il est des gens qui n'embrassent que des ombres; ceux-là n'ont que l'ombre du bonheur" 

 (William Shakespeare)

 

 

 

 

"L'essentiel est invisible pour les yeux...on ne voit bien qu'avec le coeur"

 (Antoine de St exupéry)

 

 

 

"Il y a deux façons de voir la vie; l'une comme si rien n'était un miracle, l'autre comme si tout était miraculeux." 

(Albert Einstein)

😊🤩🥳 

  

 

 

été comme hiver, j'adore la mer et la montagne, le ciné, le théâtre, la patinoire,le bowling et les soirées dansantes.

 

j'aime bien faire la fête chez moi, chez les autres, en plein air, repas entre amis, apéros dînatoires, pique-nique et barbecue.

 

J'ai la chance d'être émancipée par mon métier et par mon rôle préféré: celui de maman.

 

 

je m'inscris sur ce site pour élargir mon cercle sinon d'amis du moins de connaissances et pour avoir l'opportunité de faire plus de sorties ludiques ou culturelles.

 

 

 

Chacun se dit ami ;

mais fou qui s'y repose :

Rien n'est plus commun que ce nom,

Rien n'est plus rare que la chose.

 

(Jean de la Fontaine )

 

 

 

 

 

 

Comme un fil entre l’autre et l’un, Invisible, il pose ses liens
Dans les méandres des inconscients, Il se promène impunément

Et tout un peu tremble, Et le reste s’éteint
Juste dans nos ventres, Un nœud, une faim

Il fait roi l’esclave, Et peut damner les saints
L’honnête ou le sage, Et l’on n’y peut rien
 
Tu rampes et tu guettes, Et tu mendies des mots
Tu lis ses poètes, Aime ses tableaux

Et tu cherches à la croiser, T’as quinze ans soudain
Tout change de base, Et l’on n’y peut rien

Il s’invite quand on l’attend pas, Quand on y croit, il s’enfuit déjà
Frère qui un jour y goûta, Jamais plus tu ne guériras
 
Il nous laisse vide, Et plus mort que vivant
C’est lui qui décide, On ne fait que semblant

Lui, choisit ses tours, Et ses va et ses vient
Ainsi fait l’amour... ...Et l’on n’y peut rien !!! 
 
 
 

Vraiment que du bonheur chaque jour !!!!!!!!

 
 
 

 

 

 

Si dans ta rétine l'amour
Ne supporte plus la lumière du jour
Je rallumerai les étoiles autour
J'apprendrai à compter jusqu'à toujours
Et toi tu pourras compter sur moi
.

 

C'est parti de rien, à peine un regard échangé.
On était deux étrangers qui se connaissaient bien
C'est parti de loin, combien de jours, combien de joies. C'est pas très grave si on n'sait pas,
Puisqu'une seconde à tes côtés vaut bien des années.
Je sais qu'on se va bien, comme lèvres douces et peaux salées, comme quand nos corps se laissent aller.
J'aime tes manies, notre magie, ta façon d'être mon ami.
Et si demain on n’avait plus rien, je ne te dirais pas adieu mais merci d'avoir laissé dans mes tempêtes une belle éclaircie. 

 

 

Qui des deux va dévorer l'autre le premier?
Car pour ne faire plus qu'un, il faudra laisser
Un peu de soi quelque part
Un bouquet d'épines reçu les yeux fermés
De l'arsenic dans un flacon d'eau parfumée
C'est un cadeau piégé
Une flèche au cœur, c'est joli dans l'idée
Mais faudrait apprendre à aimer sans saigner
Cupidon est sans pitié

 

Le reste, je te le laisse mais je retiens en laisse
Le souvenir ému de ton corps nu

Je te sens au loin, chasser mon souvenir
Qui palpite encore, qui va bientôt mourir
Est-ce mon pauvre cœur qui a tout inventé?
Étais-tu ici, m'as-tu au moins aimée?

 

Je reste amoureuse d'une idée qui s'éteint
Figée à jamais dans un miroir sans tain

 

Et quand le temps se lasse, de n'être que tué
Plus une seconde ne passe dans les vies d'uniformités
Quand de peine en méfiance, De larmes en plus jamais
Puis de dépit en défiance, On apprend à se résigner

Viennent les heures sombres, Où tout peut enfin s'allumer
Où quand les vies ne sont plus qu'ombres, Restent nos rêves à inventer

Plus de trahison, de peines, mon scénario n'en veut pas

Y a-t-il un soir, un moment, Où l'on se dit "c'est plus pour moi"

Tous les mots doux, les coups de sang, Mais dans mes rêves, j'y ai droit.

 

 

 

          Serait-ce possible alors?

 

 

 

 

Inscrite sur ce site depuis décembre 2008, suite à ma participation à une rando ovs sans le savoir, j'ai rencontré plusieurs personnes vraiment très sympa même si j'en ai beaucoup perdu de vue, nous avons partagé d'agréables moments.

Certaines sont devenues des ami(e)s et nous n'avons plus besoin du site pour nous voir; quant aux autres, c'est avec plaisir que nous nous retrouvons, ici ou là, lors de sorties sur les chemins d'ovs.

J'ai donc pu assister et participer à des randonnées,des manifestations ludiques, sportives, culturelles, de traditions villageoises, des repas au restau ou en auberge espagnole ou buffets dinatoires, des pique-nique, des soirées dansantes, des conférences, à des sorties au bowling, à la patinoire, pétanque, plage, ski, piscine, barbecue, au théâtre, à des concerts ou au ciné, avec ou sans enfants... ... qui ont toujours été des moments de joie, agréables à vivre et qui permettent d'effectuer des rencontres généralement fort sympathiques.

 

 

 

 

Vraiment que du bonheur chaque jour !!!

 

 

 

A l'infini, tu t'éveilles aux merveilles

De la Terre qui t'attend et t'appelle
Tu auras tant de choses à voir
Pour franchir la frontière du savoir
Recueillir l'héritage
Qui vient du fond des âges
Dans l'harmonie d'une chaîne d'amour
C'est l'histoire de la vie, Le cycle éternel !!!

 

 

 

Là … derrière nos voix …

Est-ce que l'on voit nos cœurs ? Et les tourments à l'intérieur ?

Entendez-vous dans les mélodies?
Derrière les mots , Derrière nos voix
Les sentiments, les pleurs, les envies, qu'on ne peut pas dire

Entendez-vous l'amour caché là?
Derrière les mots , Derrière nos voix
Et puis après quand l'amour s'en va
La révolte et la colère parfois
Derrière les mots , Derrière les voix
Sur une guitare tout seul et tout bas … Refaire le monde

Il y a le rêve aussi de partir … Les terres lointaines qui nous attirent … Là vers les étoiles … Révailleries sous rêve à voile … S'en aller …

Là … derrière nos voix …
Est ce que l'on voit nos cœurs ? Et les tourments à l'intérieur ?
Derrière les mots , Derrière nos voix, Est ce que l'on entrevoit?

 

J'ai passé ma vie derrière un masque. J'ai dû naviguer au gré du vent

J'ai trainé sur les bancs de la facComme si j'voulais juste gagner du temps. Mon père n'saura jamais C'qu'a fait l'homme que j'suis devenu.
Le goût de c'que j'ai vécu C'qui m'bouffe depuis le début
Ces doutes qui m'ont broyé Quand j'me suis senti noyé
J'ai compris l'sens de ma vie

J'ai trouvé ma place comme trouvé ma maison, 
J'ai trouvé ma place , Moi qui avais perdu la raison
On fait au gré des saisons
Les deux pieds sur terre, le cœur dans le ciel
Je prie comme le soleil , J'veux mourir sur scène
J'ai trouvé ma place, J'veux chanter comme un ténor.
J'ai rêvé d'prendre le large, Versé des torrents de larmes
J'voulais trouver le sens de ma vie Avant de devoir rendre l'âme
J'vais chanter jusqu'à devenir aphone
C'est pas les Jordan dont je raffole , je rappe fort, puis je braille fort
C'est l'art qui va m'sauver, pas le droit d'vote
Le temps d'une vie, c'est trop rapide
 
 


     Vraiment que du bonheur chaque jour !!!!!!!!

 

 

 

             

    To:
  • Send them a private message
  • Show the list of their upcoming events
  • Know if you have already met this person during an event

  • Log in!

    Fb Connect

« Find others
Check out the forum