◄ Others cities

The website for going out with friends and making new friends in your city.
         
Our Good Deals ►
OVS Holidays ►
  • Thanks to your help, the site will remain healthy
  • Detects problems and win points for becoming VIP Member
  • Your anonymity is guaranteed!

Which offense do you want to submit to the community?


This event is duplicate from:





Vue 302 fois par 199 personnes.
Event # 2460071, créée le 29 11 2020
Pointe de la combe neuve (2961m),
Video of the event
Organizer
Event date
Start time
Sunday 19 May 2024

Register and Unregister until:
Start time of the event
09:00 (am)
Event description

Une belle boucle montagnarde avec panorama sur la Vanoise.Une belle boucle montagnarde avec panorama sur la Vanoise.Accès

Arêches-Beaufort, route du lac de Roselend, se garer au cormet de Roselend, petits parkings au niveau du col.

 

Précisions sur la difficulté

Il s’agit d’un itinéraire long (une vingtaine de km pour environ 1600m de dénivelé en dents de scie) qui demandera une bonne endurance. Il y a peu de difficultés techniques, mais de longues sections de déroulent hors-sentier, souvent sur des pentes et des dévers de caillasses, notamment entre le col du Grand Fond et les lacs de Forclaz. Une bonne visibilité est souhaitable, et un bon sens de l’itinéraire requis pour passer au plus facile.

En début d’été, des névés sont souvent présents sur l’itinéraire, pouvant soit faciliter la progression (lorsqu’ils recouvrent la caillasse, notamment à la descente), soit la rendre délicate (si la neige est "béton" dans des dévers raides, piolet et crampons sont alors requis).

Les infos essentielles

  • Altitude départ : 1968m.
  • Altitude sommet : 2961m.
  • Durée : 11h.
  • Carte : IGN TOP25 3532OT Massif du Beaufortain.

Période

Praticable en conditions estivales, lorsque la neige a libéré les parties les plus raides de l’itinéraire, notamment le versant ouest du passeur de Pralognan ainsi que quelques dévers raides pour descendre et remonter du vallon des Sapieux, en général à partir de juillet. Des névés subsistent en général jusqu’en août, rétrécissant mais durcissant avec le temps, devenant de moins en moins commodes. Bonne visibilité fortement souhaitable.

Itinéraire

Ouvrir en grand !
 
 
 
 
 
 
1 km
Leaflet | Map data: © OpenStreetMapSRTM | Map style: © OpenTopoMap (CC-BY-SA)

Itinéraire

Montée au col du Grand Fond

Du cormet de Roselend, prendre vers le sud puis vers l’est le chemin se dirigeant vers le vallon de la Neuva. Il se termine au niveau d’un captage d’eau au fond du vallon. Franchir le torrent en aval du captage. Attention, en début d’été le torrent est souvent infranchissable en amont du captage. L’ascension du vallon hors-sentier à droite du torrent est cependant possible, rejoignant le sentier vers l’altitude 2200m.

Remonter longuement le sentier à gauche du torrent. Vers 2300m, un petit lac à droite du sentier vaut un petit détour. Le terrain se fait de plus en plus minéral. Passant à droite d’autre petits lacs, on se dirige sous la brèche de Parozan puis sous la Pointe de Presset pour finalement aboutir au col du Grand Fond.

Ascension de la Pointe de la Combe Neuve

Derrière le col, la vue s’ouvre sur le vallon de Presset, avec son lac et son refuge. Le passeur de Gargan se trouve sur la crête à gauche. Pour le rejoindre, il faut un peu descendre pour ensuite traverser hors-sentier à flanc dans le dévers de caillasses et finalement remonter au passeur par un chaos de blocs facile. On notera que le passage se fait au nord de l’échancrure de la crête, et non pas par le point le plus bas au sud.

Après quelques mètres de dévers terreux raide, descendre la combe de caillasses du versant est. Viser à gauche d’une petite bosse herbeuse au milieu de la combe. Il s’agira ensuite d’effectuer une traversée dans un grand dévers de caillasses sous l’Aiguille de la Nova pour rejoindre le fond du grand vallon de Forand. Ne pas rester trop haut pour éviter les pentes trop raides et instables coupées d’une ravine torrentielle un peu gênante.

Remonter au mieux la large combe de caillasses, en profitant sur le bas de quelques croupes herbeuses. Trois collets sont visibles. Alors que le "vrai" col de la Nova est celui de gauche (2729m), il faut viser le collet de droite (2811m), qui est en fait une épaule permettant de basculer dans le vallon des lacs de Forclaz. Quelques légères traces facilitent l’ascension dans la caillasse, raide sur la fin.

L’arête finale de la Pointe de la Combe Neuve se dévoile. Elle se remonte sans difficultés proche du fil. Le dernier ressaut de rochers brisés sous le sommet peut impressionner, mais il se franchit assez facilement par quelques vires sur le côté droit. Le sommet est lui-même une petite arête, dominant d’un côté le plateau des lacs de Forclaz, et de l’autre la sauvage combe du Rognais. La vue panoramique sur le Beaufortain, et plus loin la Vanoise, les alpes Grées, le Mont Blanc est du premier ordre.

Parcours vers le passeur de Pralognan

Descendre la petite combe de caillasses vers l’est. En début d’été, les névés seront particulièrement appréciés. Le bas de la combe est assez raide, on ira chercher les meilleures pentes sur la droite. À cet endroit, de vieux névés "béton" peuvent s’avérer problématiques, disposer d’un piolet et de crampons peut être souhaitable au cas où.

Dès que la combe débouche, partir en traversée à peine ascendante à gauche vers le nord-ouest pour rejoindre un petit plateau d’herbe et de caillasses derrière lequel se trouve le lac Noir. On rejoint le sentier contournant le lac par le nord.

Descendre le sentier en direction des lacs Verdet, Cornu, Riondet dans leurs écrins herbeux, lieu idéal pour une pause. On poursuit ensuite la descente, bifurquant plus bas vers la gauche pour passer sur les rives du lac Esola.

Après avoir franchi le torrent du lac sur un petit barrage, poursuivre la descente vers le nord pour gagner le fond du vallon des Sapieux.

Remonter le vallon par le sentier en son fond, puis en raide traversée vers le nord pour rejoindre le replat herbeux sous la Pointe de la Terrasse vers lequel se trouve le passeur de Pralognan au point bas de la crête.

Descente du passeur de Pralognan

Basculer à l’ouest dans les raides pentes du passeur. Le sentier est bien marqué, peu difficile, mais néanmoins exposé, la prudence est de mise, notamment si le terrain est humide. On rejoint les pentes plus confortables où on retrouve un meilleur sentier.

La descente se poursuit en direction puis à travers un magnifique plan herbeux parcouru par des torrents. Une dernière descente ramène au captage d’eau du torrent principal, et au chemin ramenant au cormet de Roselend.

Variantes

  • Depuis le col du Grand Fond, un petit détour par le lac et le refuge du Presset ne rallongera pas significativement le parcours. On pourra même effectuer un aller-retour au col du Bresson pour une magnifique vue sur l’ouest du massif. On remontera ensuite directement hors-sentier au passeur de Gargan en abordant les dernières pentes par la gauche.
  • Plutôt que de passer par le col du Grand Fond "officiel" (2671m) indiqué sur la carte, on pourra passer par le col plus à l’est (2622m) en remontant hors-sentier la petite combe sous l’Aiguille de la Nova. Cela raccourcit la traversée en direction en direction du passeur de Gargan, au prix d’une montée au col plus courte mais plus caillasseuse hors-sentier.
  • On raccourcira significativement le parcours en évitant de faire le tour de l’Aiguille de la Nova, rejoignant directement l’épaule du col de la Nova depuis le haut du vallon de la Neuva. On se dispensera ainsi du passage du col du Grand Fond et du passeur de Gargan, ainsi que le long parcours dans la caillasse depuis ce dernier pour remonter le haut du vallon de Forand. Pour cela, depuis les lacs du haut du vallon, on montera vers l’est un couloir de caillasses évident, raide, un peu pénible mais sans difficultés, sous les pentes de l’Aiguille de la Nova pour atteindre directement la crête puis l’épaule. On s’épargnera ainsi d’environ 2h de parcours et 300m de dénivelé dans la caillasse.
  • Il est possible de descendre vers les lacs de Forclaz directement depuis l’épaule du col de la Nova, en effectuant optionnellement l’ascension de la Pointe de la Combe Neuve par son arête en aller-retour. Cela offre un parcours un peu plus court, à privilégier notamment en cas d’incertitudes sur la praticabilité de la combe de descente à l’est de la Pointe de la Combe Neuve (notamment par la présence de névés délicats dans le raide en bas de la combe).
  • En descendant de la Pointe de la Combe Neuve par la combe à l’est, il est possible de poursuivre la descente vers l’est en direction du col de Forclaz pour rattraper le sentier en amont du lac Esola. On économise ainsi environ une heure de marche, en se privant de quatre des cinq lacs de Forclaz.
  • Si on atteint le passeur de Pralognan suffisamment tôt et suffisamment en forme, on peut envisager d’effectuer l’ascension de la Pointe de la Terrasse en aller-retour. Ce sommet majeur du nord du massif offre une vue incomparable sur la vallée des Chapieux et les sommets frontaliers. Compter 320m de dénivelé supplémentaire et 2h pour l’aller-retour. Plus modestement, le Pointe de Pralognan, sur la crête juste au nord du passeur, constitue également un petit détour pour les amateurs de panorama pour seulement 100m de dénivelé supplémentaire.
  • On pourra couper cette longue boucle en deux avec une nuit au refuge de Presset ou un bivouac aux lacs de Forclaz.

Détail de la sortie du 30 juin 2020

Voilà une belle boucle en vue depuis un certain temps pour aller explorer ce magnifique massif du Beaufortain oriental. À la journée, on s’offrira donc le superbe vallon de la Neuva, les cinq lacs de Forclaz et celui de Presset, et le panorama du deuxième sommet du massif, en passant d’un vallon à l’autre par quelques cols histoire d’en voir un maximum de chaque côté de la montagne. On n’attendait plus que le créneau météo combinant beau temps avec le moins de brume possible pour profiter au mieux du panorama.

Voilà le jour venu, peut être un peu tôt en saison en raison de la neige restante en altitude, qui peut être soit un avantage (remplacer les abominables pentes de caillasses par des étendues immaculées si agréables à dévaler), soit un problème (névés coupant le sentier dans de raides dévers où la glissade est interdite). En tout cas, piolet et crampons seront de sortie au cas où.

Départ du cormet de Roselend vers 10h, certes un peu tard au vu de l’ambition du jour, mais ça devrait le faire. Déjà, le paysage d’alpages d’un vert à fond, fleuri de rhodos et autres et parcouru de multiples torrents est magnifique...

Longue piste pour s’enfoncer dans le décor avant d’attaquer la remontée du vallon de la Neuva. Première bourde du jour, celle de ne pas traverser immédiatement le torrent pour suivre le sentier, sans se douter que plus haut en amont de la prise d’eau, le torrent serait beaucoup plus fourni d’eau de fonte et infranchissable... Ce n’est pas grave, la carte indique que ça peut passer hors-sentier de ce côté là aussi, on finira bien par réussir à traverser plus haut...

On retrouve finalement le sentier et on poursuit la montée dans un décor qui se fait de plus en plus minéral et couvert de neige. Espérons que celle-ci ne soit pas trop molle pour la suite... Quelques regards à gauche sur la suite des choses : l’Aiguille de la Nova dont on va faire le tour, la Pointe de la Combe Neuve dont on va faire l’ascension, le passeur de Pralognan par où on reviendra...

12h30, col du Grand Fond. Dommage, le lac de Presset est encore enneigé, inutile d’y descendre. On traverse vers le passeur de Gargan. Quelques névés raides sont là, mais suffisamment ramollis pour être franchis sans problème. Derrière, la raide descente est déneigée, puis en beau névé permet d’expédier la descente vers le vallon de Forand.

Toujours cette manie de pouvoir traverser en perdant le moins possible d’altitude... Et la punition est toujours la même : des dévers de caillasses raides et croulants à traverser alors que le terrain est tellement plus facile 100m plus bas, et de finalement devoir quand même descendre à cause d’une ravine imprévue... Bon voilà, on y est, ce vallon est magnifique, tout enneigé sur le haut. Ce n’est pas nécessaire, mais on va chausser les crampons pour une montée plus confortable. Ambiance "four solaire" dans cette combe enneigée sous le soleil estival au zénith...

Et voilà le col de la Nova, ou plutôt l’épaule. Déjà, la vue est magnifique. L’arête vers la Pointe de la Combe Neuve ne semble ni trop longue ni trop difficile, les hésitations à poursuivre vers le sommet se dissipent.

15h30 au sommet. Le panorama est exceptionnel, on passera un bon moment à l’immortaliser. On domine tout le Beaufortain, sauf le Rognais un peu plus loin. D’ailleurs, l’ascension de son abominable couloir semble en ce moment idéale sur une neige juste recuite à point.

Pour la suite, la descente de la combe vers l’est, toute en névés, semble idéale. C’est parti pour une longue série de ramasses et de glissades. Il faudra juste faire un peu attention au bas de la combe, où les pentes se font plus raides et entrecoupées d’îlots de caillasses. Le piolet est de service mais les crampons resteront dans le sac.

 
 
Multiple registration possible?
Maximum slots available
YesEx: John (+2)
12
Exact address
meeting location
To know the exact rendez-vous point, log in!
To know the exact rendez-vous point, log in!
List of registered members (1/12 , available: 11)
Advertising
Waiting list
Nobody
To register to this event, log in!

Fb Connect
Be the first to add a comment about this event!
To read a comment or add one, log in!

« Find others
Check out the forum