« Others cities

         
The website for going out with friends and making new friends in your city.
Our Good Deals »
OVS Holidays »
Forums > Debates
Others forums on specific subjects of interest:
  • Thanks to your help, the site will remain healthy
  • Detects problems and win points for becoming VIP Member
  • Your anonymity is guaranteed!

Which offense do you want to submit to the community?






◄◄     1     ►►

Les Finances Publiques
Author : Altec 
1/6

Date :    14-01-2019 13:43:16


Autoroutes: les dessous des relations entre l’Etat et les concessionnaires

En pleine révolte des « gilets jaunes », la ministre des transports s’active pour déminer la bombe des nouvelles hausses de tarifs des autoroutes au 1er février.

Mediapart révèle l’intégralité de l’accord de 2015 signé par Emmanuel Macron, alors à Bercy, et Ségolène Royal, ministre de l’écologie, avec les sociétés concessionnaires des autoroutes.

Une capitulation volontaire de l’État, abandonnant tout intérêt public.

www.mediapart.fr/journal/france/130119/autoroutes-les-dessous-des-relations-entre-l-etat-et-les-concessionnaires?utm_source=20190113&utm_medium=email&utm_campaign=QUOTIDIENNE&utm_content=&utm_term=&xtor=EREC-83-[QUOTIDIENNE]-20190113&M_BT=48955864974

Author : Altec 
2/6

Date :    11-07-2019 22:54:11


Eric Woerth visé par la CJR pour son énorme cadeau fiscal à Bernard Tapie

Selon Le Parisien, la Cour de justice de la République (CJR) a ouvert une enquête judiciaire pour concussion contre Éric Woerth dans le volet fiscal de l’affaire Tapie.

Comme l’avaient révélé Mediapart et Libération, l’ancien ministre UMP du budget avait accordé à Tapie un gigantesque cadeau fiscal de 58 millions d’euros, contre l’avis de son administration.

(Médiapart)


Author : AAAAclagazelle  
3/6

Date :    12-07-2019 08:03:22


Le ridicule ne tue pas, la preuve par Mediapart

Les révélations autour de François de Rugy arrivent juste après la décision du tribunal correctionnel de Paris de relaxer Bernard Tapie.

Ridiculisé par le jugement de la 10e chambre du tribunal correctionnel du Paris qui a relaxé Bernard Tapie dans l'affaire de l'arbitrage litigieux qui devait régler son contentieux avec le Crédit lyonnais, Mediapart a décidé que la meilleure défense était l'attaque – et la diversion. Après avoir mené sur ce dossier, pendant des années, une campagne de fausses révélations, le site s'est retrouvé, comme le juge Serge Tournaire « l'enquêteur » du Parquet national financier, en position d'accusé.

La thèse du site qui donne le la aux médias français avait été réduite à néant par une justice indépendante : selon le jugement, aucun élément ne permettait d'attester que l'arbitrage avait été frauduleux, alors que Médiapart et ses épigones n'avaient cessé de prétendre le contraire.

Qu'est-ce qui les avait aveuglés pour qu'ils se trompent à ce point ? La haine ? L'idéologie ? Leur volonté de casser du Sarkozy qui était président au moment de l'arbitrage contesté ?
En tout cas, avec la relaxe de Tapie, il s'agissait d'un fiasco journalistique du niveau de celui qui avait produit la fausse affaire Baudis, quand les mêmes acteurs avaient discrédité, que dis-je, déshonoré – les faits sont là et le mot est encore faible – notre profession.

Au lieu de faire son examen de conscience, Mediapart a sorti de ses tiroirs en toute hâte, pour que l'on parle d'autre chose, cette vraie fausse affaire De Rugy qui ne vaut pas un clou. Certes, le ministre de la Transition écologique a fait preuve de légèreté : grisé par ses nouvelles fonctions, il a donné dans la mondanité, aux frais de la princesse. Mais a-t-il dépassé les bornes ? Mediapart ment quand il feint de croire que l'on buvait des bouteilles de vin qui avaient coûté 500 euros au contribuable, dans les réceptions que donnait le futur ministre, alors président de l'Assemblée nationale. Elles avaient été achetées dix ou vingt fois moins cher des années auparavant avant d'être mises à vieillir dans les caves de l'hôtel de Lassay.

Voilà un élément, entre autres, qui montre que cette enquête à charge a été bâclée. Qu'elle soit présentée comme l'affaire du siècle et occupe les médias plus de vingt-quatre heures, c'est bien le signe que notre démocratie est malade, très malade.

En attendant, c'est sûr, on ne parle pas de la déconfiture de Mediapart sur l'affaire de l'arbitrage.

www.lepoint.fr/editos-du-point/franz-olivier-giesbert/fog-le-ridicule-ne-tue-pas-la-preuve-par-mediapart-12-07-2019-2324154_70.php
Author : Altec 
4/6

Date :    12-07-2019 12:53:04


Le budget 2020 va réduire les impôts, et augmenter les inégalités

Les premières discussions budgétaires ont débuté au Parlement.

Pour maintenir le déficit en dépit de cadeaux fiscaux aux classes moyennes et supérieures, le gouvernement devrait mettre à la diète la sphère sociale plutôt que de baisser les niches fiscales des entreprises.

(Médiapart)
Author : Boudiou 
5/6

Date :    12-07-2019 17:54:53


Sauf qu"il n"y a plus de TVA réduite sur le gazole des entreprises du BTP



[i]La TVA à taux réduit sur le gazole va être rehaussée le 1er janvier 2019
pour les entreprises industrielles. Le seul secteur du BTP verrait s’évaporer près de 400 millions d’euros de niche fiscale. Les Travaux Publics se trouvent en particulier en première ligne.[/i]

[b]Son resserrement rapporterait près de 900 millions d'euros
d'économies à l’Etat,[/b]

Author : Altec 
6/6

Date :    15-07-2019 13:28:57


Un recours est lancé contre la rente des sociétés d’autoroute

Après avoir obtenu la publication du protocole d’accord signé en avril 2015 entre l’État et les sociétés autoroutières, Raymond Avrillier, l’ancien élu écologiste de Grenoble, vient d’adresser un recours gracieux auprès du premier ministre pour en demander l’annulation.

Signé par « des personnes qui n’en avaient pas compétences » (Emmanuel Macron et Ségolène Royal), « ce contrat est manifestement contraire à l’intérêt général ».

(Médiapart)

◄◄     1     ►►



Return to the forum index

« Find others

Check out the forum


0.0346s