« Autres villes

         
Le site des sorties entre amis et rencontres amicales dans ta ville.
Nos Bons Plans »
Vacances inter OVS »
Forums > Débats
Autres forums sur des centres d'intérêt précis :
Grâce à ton aide, le site restera sympathique comme tu l'aimes !

Quel problème veux-tu soumettre à la communauté ?






◄◄109110111112113    ►►

Giltes jaunes.
Auteur : Pascalclicclac 
897/901

Date :    21-03-2019 19:43:24


voila une chose qu'elle est bien
Auteur : AAAAclagazelle 
898/901

Date :    22-03-2019 09:29:51


Quand la connivence Mélenchon-Le Pen devient visible

Les gilets jaunes, au-delà du social, ont aussi servi de tenue camouflage aux forces national-populistes, FI et RN, entrées en complicité. Objectif commun: faire progresser les défiances radicales et la posture ultra-protestataire.

Virulences, violences, saccages... à l'approche d'un 19ème samedis gilets jaunes, la France en est venue à cela: des militaires vont être postés devant les bâtiments publics et les institutions de la République pour libérer des policiers et leur permettre d'intervenir avec mobilité.

Le débat de BFM-TV mercredi soir a offert une scène, relevée finement par France Info le lendemain matin, et particulièrement signifiante: Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen ont non seulement pilonné cette décision de leurs tirs croisés mais ont aimablement entremêlé leurs critiques. Veulent-ils vraiment que l'ordre public soit enfin rétabli, les samedis ? On en doute. L'ordre républicain et le calme démocratique contrarient leur plan, leur espérance de grand trouble, qui leur permettrait non pas de résoudre les problèmes mais d'encore plus les exploiter, pour progresser dans les esprits, les urnes, et peut-être accéder au pouvoir. Ensemble ? Par effet de courte-échelle des radicalités, sociales et nationales ?

Les gilets jaunes ont offert à FI et RN une idéale couverture (commune)

En ce débat de BFM-TV, le Président de la France Insoumise a en tout cas, sans scrupules, publiquement complété les propos de Marine Le Pen.
Il l'a interrompu pour ajouter une approbation, ou une protestation, bien commune. Un alignement des mots et des stratégies, le reflet d'une connivence manifeste entre nationaux-populistes, devenue possible et active depuis des mois grâce aux inattendus « gilets jaunes », qui leur ont offert une idéale couverture. Toute une série de «gens», pour reprendre le mot mélenchonien, sont ainsi entrés depuis des mois en synergie et en stimulations réciproques. Des gens en virulence qui, dans la doctrine et la stratégie de Mélenchon, assumée par écrit aussi notamment sur son blog (1), correspondent parfaitement à l'objectif de « l'insurrection » (il y ajoute le mot « citoyenne » pour habiller, comme les dictatures du bloc communiste s'appelaient « démocraties populaires »).

Des « gens » apparus comme une aubaine pour Mélenchon, Ruffin et leurs troupes. Ils ont permis de propager avec viralité des thèses belliqueuses – entremêlées aux thèses complotistes - autour de « l'oligarchie », devenue l'alpha et l'omega de la nouvelle vulgate protestataire et révolutionnaire, et qui rapproche l'extrême gauche et l'extrême droite. Des « gens » en jaune, qui ont permis aussi de populariser, derrière la question sociale, la posture recherchée : celle de la défiance, radicalisée et généralisée.

Formée à l'école des déstabilisations trotskystes, Mélenchon sait donc flatter tout ce qui « s'insurge ». Il contribue à populariser un Drouet : il a bien montré en exemple de sa prétendue « fascination » ce leader gilet jaune autoproclamé, qui a bien lancé et organisé la tactique des manifestations non déclarées. Histoire de surprendre (et d'épuiser) les forces de l'ordre, histoire de provoquer les agissements les plus désordonnés, de faire naître de nombreuses vocations de casseurs, qu'ils soient en gilets jaunes ou en vestes noires des black blocks... peu importe, ce n'était jamais lui. Naturellement.

www.huffingtonpost.fr/jeanphilippe-moinet/quand-la-connivence-melenchon-le-pen-devient-visible_a_23698043/
Auteur : Boudiou 
899/901

Date :    22-03-2019 11:54:53




Auteur : AAAAclagazelle 
900/901

Date :    22-03-2019 13:49:36


Tiens c'est pas des black blocks, mais d'authentiques GJ

Dordogne : des vêtements volés sur les Champs-Élysées retrouvés chez un "gilet jaune"
Au départ soupçonnée d'incendies avec plusieurs "gilets jaunes", la personne avait chez elle des habits de grandes marques dont les magasins se trouvent sur la célèbre avenue parisienne.

Les enquêtes avancent après les violences du samedi 16 mars à Paris en marge de la mobilisation des "gilets jaunes". En Dordogne notamment, les forces de l'ordre ont eu la surprise de découvrir des vêtements volés provenant des boutiques pillées sur les Champs-Élysées chez un "gilet jaune" de Bergerac.

Comme le rapporte Sud Ouest, plusieurs habits de grandes marques ont été retrouvés chez une personne interpellée dans la semaine. Un suspect mis en cause, avec quatre autres individus dans une toute autre affaire. Ces derniers, âgés de 27 à 50 ans, avaient été interpellées dans le cadre d'une enquête sur plusieurs départs de feu qui ont eu lieu dans la région de Bergerac dans la nuit du 23 au 24 décembre 2018. Ils auraient aussi incendié un pylône SFR de Gardonne, une guinguette à Bergerac et un engin de déblaiement du Conseil départemental.

Le montant des préjudices est estimé à 260.000 euros. Toujours selon le quotidien, une information judiciaire a été ouverte jeudi 21 mars pour "incendies par moyens dangereux" et "association de malfaiteurs".

www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/dordogne-des-vetements-voles-sur-les-champs-elysees-retrouves-chez-un-gilet-jaune-7797268436
Auteur : AAAAclagazelle 
901/901

Date :    22-03-2019 13:52:02


La aussi , c'est bien de GJ

Violences à Paris : un couple en garde à vue pour le saccage du Fouquet’s

Elle aurait sans doute mieux fait de rester discrète. Une jeune femme de 30 ans a été interpellée jeudi près de Tours (Indre-et-Loire), tout comme son compagnon, pour le saccage et le pillage la brasserie Fouquet’s, samedi 16 mars dernier, sur l’avenue des Champs-Elysées. Une information révélée par RTL, confirmée à LCI.

Photos à l’appui, la trentenaire s’était vantée sur Facebook d’avoir participé à la manifestation émaillée de violences et d’avoir volé un tabouret ainsi que des couverts du célèbre restaurant. Des clichés remarqués par la gendarmerie, qui a aussitôt alerté la police, finalement venu "cueillir" le couple chez lui dans la matinée du 21 mars.
Sur place, les policiers ont bel et bien retrouvé les objets dérobés.

www.lci.fr/police/violences-sur-les-champs-elysees-acte-18-des-gilets-jaunes-paris-un-couple-en-garde-a-vue-pour-le-saccage-du-fouquet-s-2116194.html

◄◄109110111112113    ►►



Retour à l'index du Forum
Pros : créez & placez votre publicité ici »

« Voir les autres

Viens discuter sur le forum


0.0528s