◄ Others cities

The website for going out with friends and making new friends in your city.
         
Our Good Deals ►
OVS Holidays ►
Forums > Debates
Others forums on specific subjects of interest:
  • Thanks to your help, the site will remain healthy
  • Detects problems and win points for becoming VIP Member
  • Your anonymity is guaranteed!

Which offense do you want to submit to the community?






◄◄     1     ►►

Justice excusable
Author : Boudiou 
1/2

Date :    01-02-2022 18:56:37


pour ou contre ..??..

nous avons deja en France des exemples de légitime défense différé,
c"est a dire qu"une personne va se venger apres et Jacqueline Sauvage
soutenu par pléthore d"association de gauche fut finalement remise ne liberté apres une grace

Selon le ministre de la justice,"une femme qui tue son mari qui l'a battue, bénéficiera forcément et légitimement de circonstances atténuantes."

__________________________________________________

La Justice excusable et un concept présent depuis belle lurette par exemple en suisse ou aux usa ..

c"est a dire, vous êtes chez vous par exemple a 3 heures du matin, et vous entendez du bruit vous allez dans le salon avec une épée et vous empalez un voleur
vous n"irez pas en prison ..

quand pensez vous ..??..
Author : AAAAclagazelle 
2/2

Date :    05-04-2022 11:46:00


Légitime défense, légitime décence
"Le gouvernement a pour mission de faire que les bons citoyens soient tranquilles, que les mauvais ne le soient pas." Georges Clemenceau

Un agriculteur de 35 ans ayant tué un cambrioleur qui s’était introduit chez lui dans la nuit du 24 mars en Charente, Eric Zemmour a rappelé qu’il proposait dans son programme la défense excusable telle qu’elle existe en Suisse, et une présomption de légitime défense pour les forces de l’ordre.

De son côté, Emmanuel Macron a étonné en s’affirmant «opposé à la légitime défense», pourtant un des fondements de notre droit.
« Je suis opposé à la légitime défense » a déclaré Emmanuel Macron le 31 mars. Depuis, certains de ses soutiens tentent de faire croire à une maladresse de langage, prétendant qu’il aurait voulu parler de « l’auto-défense », ou de la « présomption de légitime défense ». Hypocrisie manifeste.

La leçon charentaise d’Emmanuel Macron
Rappelons le contexte : le chef de l’Etat / candidat était interrogé par des journalistes sur le cas d’un agriculteur de Charente qui, en pleine nuit, seul à son domicile avec sa fillette de trois ans, a ouvert le feu sur quatre cambrioleurs qui s’étaient introduits chez lui, blessant mortellement l’un d’entre eux. Emmanuel Macron a dit alors : « J’ai toujours été clair, nous sommes un Etat de droit, il y a des règles. (…) Je suis opposé à la légitime défense. Donc ça, c’est très clair et c’est intraitable parce que sinon, ça devient le Far West. Et je ne veux pas d’un pays où prolifèrent les armes et où l’on considère que c’est aux citoyens de se défendre. »

On aimerait qu’un homme entouré en permanence de gardes du corps se donne la peine d’expliquer à un père de famille ce qu’il aurait dû faire pour protéger sa fille, sa maison et ses biens.
On aimerait qu’un président sortant au bilan catastrophique en matière de sécurité se souvienne que le Far West, c’est ce qu’il a laissé s’installer pendant cinq ans : qu’on songe aux affrontements interethniques à Dijon, aux émeutes à Sevran, aux 1 800 agressions qui ont lieu chaque jour en France, dont plus de 120 attaques à l’arme blanche.
On aimerait que le chef d’un Etat où gifler le prince est plus sévèrement puni que violer en bande une adolescente, fasse enfin preuve de décence. On aimerait, enfin, qu’un homme digne de ce nom s’inquiète de la sécurité de cet agriculteur et de sa famille face aux risques de représailles de la part des complices du cambrioleur mort.

Une politique pénale indigente
Mais d’Emmanuel Macron, rien de tout ceci. Ne feignons pas d’en être surpris : ce n’est pas un hasard si son garde des Sceaux actuel a été applaudi par les détenus et hué par les policiers.
Ce n’est pas un hasard si sa garde des Sceaux précédente a profité de l’épidémie de Covid-19 pour relâcher dans la nature des milliers de détenus.
Ce n’est pas un hasard si toute la politique pénale consiste à emprisonner le moins possible – et « en même temps » à vouloir interdire aux citoyens honnêtes de se défendre contre ceux que l’on refuse d’emprisonner.
Ce n’est pas un hasard si le taux d’exécution des OQTF est désespérément bas, et que restent en France presque tous les délinquants étrangers qui devraient en être expulsés.

Fait divers ? Non. Ni ce cambriolage, tant il y en a (seuls le confinement et la fermeture des frontières en ont temporairement diminué le nombre), ni cette déclaration d’Emmanuel Macron, qui ne doit pas être prise isolément. Bien sûr, il affirme que la puissance publique doit assurer la sécurité des personnes, mais on sait qu’il n’a rien fait pour y parvenir, tant la réponse pénale demeure indigente.
Mais ce cri du cœur « je suis opposé à la légitime défense » est un écho à d’autres déclarations : il y a eu les « illettrés », « ceux qui ne sont rien » et n’ont « qu’à traverser la rue », « qu’ils viennent me chercher », « j’ai très envie de les emmerder donc on va continuer de le faire », « qu’ils aillent au pénal »… Permanent mépris des gens ordinaires, du « Français moyen », du peuple. Permanent mépris de ceux qui tiennent à la décence commune chère à Orwell, le président de la « disruption » leur préfère ceux qui s’épanouissent dans l’absence de règles, le chaos riche d’opportunités, « premiers de cordée » et « start’up nation ».

Les racailles et les seigneurs de la guerre économique ont en commun de se voir comme les super-prédateurs d’une jungle humaine où toute règle ne fait que les entraver. Ce sont des renards qui regardent le poulailler en expliquant qu’il est grand temps d’abolir ces barrières arbitraires qui font obstacle à la grande fraternité, d’abattre ces grillages qui entravent la liberté des animaux, et que les poules ne s’avisent pas de vouloir se défendre, nous sommes dans un Etat de droit, seul le fermier a la permission d’avoir un fusil, mais les renards ont bien pris soin d’expliquer que si le fermier tire sur les renards c’est un fermier fasciste nostalgique des heures les plus sombres, alors qu’il est urgent qu’il lutte contre la renardophobie nauséabonde de ces poules aux visions « rabougries » !

l'humanite.fr

◄◄     1     ►►



Return to the forum index

« Find others
Check out the forum