◄ Others cities

The website for going out with friends and making new friends in your city.
         
Our Good Deals ►
OVS Holidays ►
Forums > Debates
Others forums on specific subjects of interest:
  • Thanks to your help, the site will remain healthy
  • Detects problems and win points for becoming VIP Member
  • Your anonymity is guaranteed!

Which offense do you want to submit to the community?






◄◄5678910     ►►

Chloroquine?
Author : Craspouille  
73/77

Date :    05-06-2020 20:08:18


Kathy 153
Et crotte du soir....désespoir
Author : Kathy52 
74/77

Date :    05-06-2020 20:18:20


Ne vois-tu pas que tu parles tout seul ?
Author : Zen-84 
75/77

Date :    05-06-2020 21:39:01


l'article ci-dessous est intéressant car il aborde la question du comportement du médecin en situation d'urgence :
o doit-il foncer dans une direction donnée sur la base d'une intuition, de son expérience, parce qu'il voit mourir des patients et que cela semble contraire à son éthique de médecin,
o ou bien doit-il respecter les sacro-saints protocoles au risque de perdre du temps sur la maladie ?
Si le nom de Raoult n'est pas mentionné, le sujet est bien d'actualité...
La réponse proposée est partiale, bien entendu, mais les arguments se tiennent.
theconversation.com/lurgence-de-la-pandemie-ne-justifie-pas-de-saffranchir-des-regles-en-medecine-139349
Author : AAAAclagazelle  
76/77

Date :    09-06-2020 08:47:04


Scandale du « Lancet » : « Chaque année, 1 500 études sont rétractées »
Entretien. Deux des plus grandes revues médicales mondiales ont dû retirer des articles sur le Covid-19 fondés sur des données plus que douteuses. Une surprise ?

Propos recueillis par Géraldine Woessner
Publié le 09/06/2020 à 08:00 | Le Point.fr
Il faut en general trois ans pour qu'une etude soit retractee.

Au téléphone, il rit jaune. « Quel scandale planétaire ? Ce n'est pas la première fois que The Lancet, ou d'autres d'ailleurs, publient une étude lamentable. Vous avez déjà oublié Wakefield ? » Ivan Oransky, lui, n'a pas oublié. Andrew Wakefield, un gastro-entérologue britannique, avait publié en 1998 dans le Lancet une étude montrant un lien possible entre le vaccin ROR et le syndrome autistique. L'étude se révélera complètement bidon, mais la prestigieuse revue scientifique ne la rétractera que 12 ans plus tard, en 2010.

À l'époque rédacteur en chef de Reuters Santé, aujourd'hui vice-président éditorial de Medscape, c'est aussi cette année-là qu'Ivan Oransky lance, avec son collègue Adam Marcus, le site Internet Retraction Watch, qui se donne pour mission de recenser à travers le monde les études rétractées, puis d'investiguer et d'en publier les raisons. « Nous étions frustrés d'une distorsion d'information. La rétraction d'une étude est un processus très lent, qui n'était accompagné à l'époque que de notices obscures. Et, bien souvent, personne ne sait qu'une étude aux résultats retentissants, un jour relayés par la presse, a finalement été rétractée. »

Aujourd'hui, son site Internet est devenu une institution, autant qu'une « fenêtre ouverte » sur la façon dont se fabrique la (mauvaise) science… Pour lui, le récent scandale du Lancet, contraint de rétracter une étude basée sur des données à l'origine plus que douteuse, n'a rien d'exceptionnel : il illustre la dérive d'un système arrivé à bout de souffle, dans lequel les chercheurs, pour survivre, doivent « publier ou périr ».

www.lepoint.fr/sante/scandale-du-lancet-chaque-annee-1-500-etudes-sont-retractees-09-06-2020-2378991_40.php
Author : Zen-84 
77/77

Date :    09-06-2020 14:02:55


Oui, lagazelle...
J'ai exprimé cela précédemment : l'évaluation de la recherche se faisant sur la base des publications, la course à la publi est devenue la règle.
Et cette règle est tellement impérative que l'envie de tricher tourmente les âmes faibles...
Cela au point, d'ailleurs, qu'un scientifique qui fournit un travail administratif se voit punit, de fait, au niveau de son évaluation car son nombre de publications diminue ; sauf s'il gère ça à la Raoult, en cosignant tout ce qui sort de son labo.
Mais il y bien d'autres situations qui entrent en conflit avec l'intérêt du chercheur... Par exemple, s'il essaie de vulgariser ses travaux en les valorisant sur le marché, en ayant des responsabilités au CHS, syndicales, etc.

◄◄5678910     ►►



Return to the forum index

« Find others

Check out the forum